Le groupe Unibet doit payer 3,2M€ en arriérés d’impôts à l’ESPAGNE

Son titre veut tout dire. Nous arrivons à la même histoire de ce qu’il s’est passé avec SportingBet en mai dernier. Le groupe de jeu qui devait verser un total de 17.2 Millions d’euros aux autorités financières espagnoles sous forme d’arriéré d’impôts. Unibet va devoir être confronté aux même problème. Le bookmaker en ligne avait commenté qu’il « s’attendait à ce que le paiement qualifie la société pour les premières licences ‘egaming’ espagnoles qui devraient être annoncées le 1er juin 2012. Dès réception d’une licence, Sportingbet a l’intention de demander immédiatement au Tribunal de commerce de Madrid d’annuler l’injonction actuelle qui est en vigueur sur ses activités en Espagne ».

Bwin avait à cette époque également annoncé qu’il allait payer le gouvernement espagnol en proposant 33 millions d’euros d’arriérés d’impôts pour pouvoir continuer à opérer sur le territoire.

UniBet va devoir suivre la cadence. Le groupe est dans l’obligation de payer environ 3.2 millions d’euros d’arrières impôts pour continuer à proposer ses activités lui aussi en Espagne. Cette taxe couvre les frais qui ont eu lieu entre le 1er Janvier 2009 et le 27 mai 2011. Le gouvernement se base sur la vertu de deux lois distinctes de 1966 et 1977 qui avait été appliquée qu’aux activités de paris hors ligne ».

D’autres groupes pourraient également suivre. Entre le site 888 et Spotingbet. Les opérateurs sont sur l’eau qui vive.

En effet, depuis le 1er Juin dernier, les premières licences de jeux ont été délivrés en Espagne. Le marché a donc été officiellement libéralisée il y a 4 mois. Cependant, tous les opérateurs qui viennent de recevoir une licence doivent automatiquement accepter de payer des arriérés d’impôts. C’est la loi ! On compte près de 85 millions d’euros en jeu qui ont été distribué depuis le mois de juin 2012.

L’autorité de régularisation espagnol a notamment décrété que les opérateurs qui souhaitent proposer légalement leur offre de jeux sur le marché espagnol allaient devoir effectuer une fermeture des comptes en .com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *