Escroqueries aux jeux sportifs dans le Nord-Pas-de-Calais

Une grande escroquerie par un groupe de membres d’origine Roumaine a été soupçonnée la semaine dernière d’avoir acheté des paris sportifs en utilisant de fausses cartes bancaires. La contrefaçon de ses cartes laisse les enquêteurs sur les traces des malfaiteurs.

La justice n’a pas été clémente, des peines de un à sept ans de prison ont été requis mercredi dernier devant le tribunal correctionnel de Lille.

Le procureur a demandé au juge une sentence lourde, maximale et forte avec une amende de 100.000 euros à l’encontre de tous les responsables qui ont participé de près ou de loin aux escroqueries.

Les personnes qui n’ont eu qu’un an de prison ferme sont uniquement les personnages qui ont participé dans l’achat des paris sportifs entre 2008 et 2010. On les appelle les petites mains.

Les cartes bancaires contrefaites par les malfrats utilisaient une stratégie gagnante à tous les coups. Ils pariaient sur toutes les possibilités de résultats de football « Perdant, Gagnant, Neutre ». Ce qui les assurait de récupérer une somme d’argent qui généralement était bien inférieur à la mise de départ.

L’argent était ensuite envoyé en Roumanie. C’est environ 687.480 euros qui ont été ainsi récupéré pour un total de 1300 escroqueries.

Frédéric Fourtoy s’est réjoui du jugement en qualifiant « Le mérite de la justice Française et Roumaine dans cette affaire. On a recréé le lien entre des faits disparates, éclatés entre plusieurs juridictions, pour un préjudice économique très important ».

Les autorités roumaines ont grandement apporté leurs aides dans cette affaire qui ont permis l’arrestation d’une partie du réseau. La police locale roumaine n’était pas au courante des opérations. Ce n’est qu’avec la direction des investigations en relation avec le crime organisé et le terrorisme que l’enquête s’est organisée.
Malheureusement, Le chef présumé est toujours en fuite. Il est recherché sous un mandat d’arrêt par Interpol.

L’avocat de la défense a essayé durant toute l’audience de minimiser les compétences du réseau. « Avec un minimum de connaissances informatiques, il est très facile d’encoder les bandes magnétiques des cartes. Eux ont juste acheté les codes des cartes sur internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *