Dans les courses hippiques, il peut arriver aussi des accidents.

Les courses hippiques sont réputées pour être des événements à rebondissements. Les chevaux et les jockeys sont souvent là pour nous distraire et nous donner de beaux moments de spectacles. Mais parfois, tout ne se passe pas comme prévu. Il arrive par moment des drames, des accidents et des imprévus. On retrouve généralement sur les courses hippiques, la course au galop et la course aux trots. Ce type de course s’isole parfaitement avec le sport équestre qui s’oriente plus vers des challenges olympiques.

Le jockey a donc différentes manières de conduire son cheval jusqu’au bout d’une course. Parfois un véhicule est accroché au cheval, parfois le jockey est directement assis sur le cheval. Même si toutes les sécurités sont bien mises en place afin de garantir la sécurité optimale des spectateurs, des chevaux et des drivers. Il arrive quelque fois des accidents. L’année 2011 a été une période assez dure dans le monde hippique.

Le 8 septembre dernier, un accident est arrivé et a causé la mort à deux chevaux. Les deux juments ont été euthanasiés suite à une chute irréversible qui a causé des fractures aux l’épaules. « Baiadera » et « SALUT L’AFRICAIN » ont été victime de cette accident et ont du être malheureusement piqué.

De plus, deux autres jockey ont été hospitalisés dont Davy Bonilla qui souffrait d’une double fracture (péroné + clavicule) s’en est sorti indemne. sa vie est maintenant hors de danger.

Mais c’est deux mois plus tard lorsque Benjamin Boutin dispute une course sur l’hippodrome d’Argentan dans L’ome. Il est victime d’un grave accident. L’homme chute brutalement avec trois autres de ses collègues. Il s’éteint suite à une hémorragie cérébrale deux jours plus tard à l’hôpital d’Alençon. Les autres jockeys tombaient s’en sortent indemne mais avec quand même un gros traumatisme morale.

Les courses hippiques peuvent entraîner des morts lors d’une course. C’est un sport dangereux et même avec des années d’expériences, un drame peut toujours arrivé. Il faut savoir parfois prendre ses distances et les jockeys peuvent risquer à tout moment de perdre leur vie. C’est le risque du métier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *